Cliquez sur ici pour une liste complète de nos recommandations électorales.


Les électeurs d’Hercule sont invités à étendre de manière permanente la taxe sur les utilisateurs de services publics de la ville. C’est la partie permanente qui nous pousse à recommander de rejeter la mesure N.

La taxe actuelle de 8 % est prélevée sur les services de téléphonie fixe et mobile ; télévision par câble; et les services d’eau, d’électricité et de gaz. La taxe a été établie pour la première fois à 6 % en 2004. Nous avons appuyé la proposition approuvée par les électeurs passer à 8 % en 2013 et la prolongation 2015 jusqu’au 1er janvier 2025.

La ville est gérée avec un budget réduit, dans lequel la taxe sur les services publics constitue aujourd’hui environ 20% des revenus. La taxe doit être prolongée au-delà de la fin de 2024. Mais elle ne doit pas être rendue permanente. Les dirigeants des gouvernements locaux ne devraient pas avoir peur d’expliquer périodiquement aux électeurs pourquoi ils ont besoin de taxes supplémentaires et de démontrer que l’argent est dépensé à bon escient.

Si le conseil municipal avait simplement demandé une autre prolongation de 10 ans, nous recommanderions l’approbation. Il est encore temps d’y remédier. Nous exhortons les électeurs à rejeter la mesure N et à ce que le conseil revienne avec une autre prolongation en 2024 avec une date d’expiration raisonnable.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *