ATHERTON – Les autorités de la péninsule auraient peut-être résolu le cas de la voiture enterrée à Atherton.

Dans un communiqué jeudi, le chef de la police d’Atherton, Steven D. McCulley, a déclaré que l’on pense maintenant que la Mercedes-Benz 500SL de 1991 a été “peut-être enterrée à des fins de fraude à l’assurance”.

La voiture a été déterrée le 20 octobre lors d’un projet d’aménagement paysager dans un domaine du bloc 300 de Stockbridge Avenue.

McCulley a déclaré que la Mercedes était immatriculée au nom de John Lew, propriétaire de la propriété de 1991 à 2009. En 1992, Lew a signalé le vol de la voiture et a déposé une réclamation d’assurance.

Lew, décédé en 2015 à l’âge de 77 ans, a collecté 87 000 dollars, a déclaré le procureur du comté de San Mateo, Steve Wagstaffe, dans une interview accordée à cette agence de presse le mois dernier.

L’affaire a provoqué une agitation dans la ville typiquement calme. En plus d’avoir été retrouvée enterrée à cinq pieds sous terre, la voiture était chargée de sacs de ciment. Un chien cadavre a également “fait une légère notification” de restes humains, selon la police.

Aucun reste n’a été trouvé sur le site d’excavation et il a été rendu aux propriétaires actuels le 23 octobre. Cinq jours plus tard, le laboratoire médico-légal du bureau du shérif du comté de San Mateo a terminé le traitement de la Mercedes pour les restes et n’en a trouvé aucun.

L’enquête, cependant, se poursuit, a déclaré McCulley.

Lew a eu un passé mouvementé. En 1999, il a été accusé de fraude à l’assurance après avoir payé à ce qui s’est avéré être des agents d’infiltration 50 000 $ en espèces et en bijoux pour couler son yacht. À l’époque, Lew a affirmé qu’il était lié à la foule et avait menacé de tuer quiconque révélerait son stratagème, selon des documents judiciaires.

[colabot]

Source link
[colabot]

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *