CHER ABBY: Je suis une femme mariée dans la cinquantaine avec deux enfants adultes et un petit-enfant. Je travaille comme infirmière. Je porte mes cheveux courts car j’ai les cheveux épais et indisciplinés.

Un jour, dans un supermarché, je parcourais les allées à la recherche de mon mari. Un homme et sa femme avaient avec eux une jeune fille d’environ 6 ans. Il m’a appelé un mot d’argot pour lesbienne. Je l’ai ignoré et j’ai continué à marcher. Il avait l’air ennuyé que sa parole ne me dérange pas. (Je ne suis pas une personne conflictuelle.)

Quand je suis rentré, je pensais à l’incident. Cela m’a dérangé qu’il enseigne à sa jeune fille qu’il n’y a rien de mal à appeler les gens par des noms.

Quand je vois ou rencontre des gens, je remarque s’ils sont gentils et font preuve de bonnes manières. Je ne me demande pas s’ils sont homosexuels ou non.

Ai-je eu raison de l’ignorer et de m’en aller ?

CHEVEUX COURTS AU TEXAS

[colabot]

Source link
[colabot]

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *