SAN JOSE – Un homestand de six matchs des Sharks de San Jose s’est terminé par un effondrement en troisième période et une autre défaite frustrante, presque inexplicable.

Après avoir perdu une avance de deux buts à la fin de la troisième période et après une prolongation sans but, les Sharks ont été surclassés 3-2 en fusillade et ont perdu 5-4 contre les Ducks d’Anaheim devant une foule à guichets fermés de 17 562 personnes au SAP Center.

Il s’agissait de la troisième défaite consécutive des Sharks en fusillade, leur fiche étant tombée à 3-8-3.

Menant par deux, les Sharks ont accordé deux buts dans les 4:02 finales de la troisième période, alors que Mason McTavish a marqué lors d’une échappée après avoir purgé une pénalité et Adam Henrique a marqué avec 1:28 à faire après que les Ducks aient tiré le gardien Anthony Stolarz pour l’attaquant supplémentaire.

“C’est un apprentissage, et parfois vous devez apprendre et ressentir ce type de douleur avant d’arrêter de jouer de cette façon et de faire les choses que nous avons faites”, a déclaré l’entraîneur des Sharks, David Quinn.

« C’est très décourageant à cause du résultat, très encourageant de la façon dont nous avons joué. Mais je ressens beaucoup pour nos gars parce que vous voulez parler d’un effort physique et mental, et nous en avons parlé avant, nous continuons à sentir que nous allons dans la bonne direction. Mais Jésus, nous tirons-nous une balle dans le pied, et nous l’avons encore fait aujourd’hui.

Le but de McTavish est venu du type d’erreur qui a brûlé les Sharks à maintes reprises cette saison, en particulier sur ce terrain.

Avec un avantage numérique des Sharks sur le point d’expirer, Steven Lorentz a renvoyé une passe à la ligne bleue qui était destinée à Matt Nieto. Mais la passe était bien hors cible et est allée directement à McTavish alors qu’il sortait de la surface de réparation.

McTavish a ensuite battu le gardien des Sharks James Reimer à cinq trous lors de l’échappée, préparant le terrain pour la fin trop dramatique.

« Nous avions le contrôle total de la rondelle, les gars savaient qu’ils étaient là à la fin d’un avantage numérique et nous avons essayé de faire un jeu offensif », a déclaré Quinn. « C’est tout ce qu’il y avait à faire. Des gars qui ne devraient pas le faire, et il faut parfois souffrir à ce point pour changer d’approche.

Les Sharks ont dominé les Ducks 52-25 en trois périodes et en prolongation, mais ont terminé 1-2-3 à domicile. Le prochain match des Sharks aura lieu jeudi à St. Louis alors qu’ils amorcent un road trip de quatre matchs contre les Blues.

Le défenseur Mario Ferraro a quitté le match en fin de troisième période, alors qu’un tir de Frank Vatrano à l’intérieur de la zone des Sharks a poussé le bâton de Ferraro et l’a frappé sur le côté du visage. Ferraro a immédiatement quitté la glace et Quinn a déclaré que Ferraro allait voir un médecin peu de temps après le match.

Les Sharks n’ont accordé que quatre tirs en première période et se sont quand même retrouvés menés par un but. Mais Timo Meier et Luke Kunin ont répondu avec des buts en deuxième période, insufflant une nouvelle vie à ce qui était la deuxième foule à guichets fermés de la saison.

Tomas Hertl a marqué son deuxième but de la saison en troisième période, mettant fin à une sécheresse de 12 matchs. James Reimer a réalisé 21 arrêts alors que son record est tombé à 2-6-1.

Erik Karlsson a aidé sur le but de Meier à 8:09 de la deuxième période, lui donnant un 19e point égalant la franchise en 14 matchs pour commencer la saison.

Le but de Meier, son cinquième en cinq matchs, a été un tir sur réception fulgurant devant Stolarz et a égalé le match 2-2. Kunin a ensuite mis fin à une sécheresse de 11 matchs avec un but en avantage numérique avec 3:25 à faire en deuxième période.

Les Sharks avaient été surclassés 8-4 en première période lors des cinq premiers matchs du homestand, et même s’ils n’ont accordé que quatre tirs au cours des 20 premières minutes samedi, cette tendance s’est poursuivie.

Après que Labanc ait marqué son deuxième de la saison à 3:54 de la première période, les Sharks ont accordé deux buts sur les deux prochains tirs des Ducks.

Brett Leason a marqué à 12:06 pour égaliser le match sur une passe de John Klingberg, et Max Comtois a marqué sur une passe de soucoupe de Trevor Zegras, après s’être retrouvé derrière la défense des Sharks, pour donner à Anaheim une avance de 2-1 à la marque de 17h20.

Les Sharks ont perdu 6-5 en fusillade contre Zegras, Troy Terry et les Ducks mardi. Ces deux-là faisaient partie d’une poignée d’autres joueurs d’élite que les Sharks ont affrontés à ce sujet sur ce terrain, une liste qui comprenait Mark Stone, Auston Matthews, Nikita Kucherov, Aleksander Barkov et Matthew Tkachuk.

Les Sharks n’ont ralenti ces joueurs qu’avec un succès variable. Ils avaient perdu trois matchs de suite depuis leur victoire de 4-3 en prolongation contre les Maple Leafs de Toronto le 27 octobre, faisant tomber leur fiche à un maigre 3-8-2 avant samedi.

“Vous devez simplement leur enlever du temps et de l’espace et vous ne pouvez pas leur donner un pouce, car si vous le faites, vous allez payer”, a déclaré l’entraîneur des Sharks, David Quinn, à propos des joueurs vedettes. “Nous devons nous assurer que nous pesons juste d’un point de vue défensif, peu importe contre qui nous jouons.”

La passe décisive de Karlsson en deuxième période a marqué son 13e point lors des cinq derniers matchs,

Avant samedi, le seul autre joueur de l’histoire des Sharks à avoir récolté plus de 18 points lors des 13 premiers matchs était Craig Janney, qui avait inscrit quatre buts et 15 passes décisives au début de la saison 1995-1996.

Owen Nolan a récolté 18 points, neuf buts et neuf passes lors de ses 13 premiers matchs de la saison 1999-2000, et a ajouté une passe lors de son 14e match cette année-là.

Le dernier joueur des Sharks avant cette saison à avoir inscrit 10 buts en 13 matchs était Patrick Marleau, qui en avait inscrit 10 au début des saisons 2009-10 et 2012-13.

Marleau se retrouverait avec un record en carrière de 44 buts pour une saison en 2009-10 et lors de la saison 2012-13, Marleau a marqué neuf buts à ses cinq premiers matchs pour l’aider à atteindre si rapidement les deux chiffres.

La production de buts de Karlsson était principalement survenue lors de ses quatre derniers matchs avant samedi, alors qu’il avait inscrit sept buts et cinq passes lors de matchs à domicile contre Toronto, Tampa Bay, Anaheim et la Floride.

[colabot]

Source link
[colabot]

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *