L’Arizona bat UCLA alors que l’ère épique touche à sa fin

Récapitulatif de la semaine au basket Pac-12…

Thème de la semaine : Arizona sauve la saison

Les Wildcats sont devenus la première équipe à renverser UCLA en conférence avec une victoire de 58-52 jouée au rythme du visiteur. Si les Bruins (8-1) avaient balayé leur swing dans le désert, tout le monde aurait joué pour la deuxième place. Cela pourrait éventuellement être le cas, mais pour le moment, UCLA ne peut pas courir et se cacher: les Bruins ont une avance de deux matchs dans la colonne des défaites contre l’Arizona, l’ASU, l’USC et l’Utah avec plusieurs matchs difficiles sur la route.

Thème de la semaine II : Les masses confuses

Rappelez-vous comment les meilleures équipes de football du Pac-12 ont continué à gagner et ont finalement créé une séparation claire du peloton? Nous assistons à l’inverse sur le bois dur car l’incohérence définit la saison – et la marque indiscutable d’une conférence médiocre. Actuellement, huit équipes sont à moins de trois matchs les unes des autres.

Thème de la saison : Perspectives de mars

Le Pac-12 a deux serrures pour le tournoi NCAA à UCLA et en Arizona, ainsi qu’un tas d’équipes de différents côtés de la bulle : Utah, ASU, USC, Colorado, Oregon et État de Washington. À partir de là, il ne semble pas qu’aucun d’entre eux soit capable de se détacher du peloton et de consolider sa position dans le pool at-large de la NCAA. Chaque semaine que la parité règne, le Pac-12 se rapproche un peu plus pour devenir une conférence à deux candidatures.

Thème du siècle : Fin d’une époque

L’apparition de l’UCLA au McKale Center samedi était son dernier match programmé à Tucson en tant que membre du Pac-12. Les rotation intra-conférence appelle les équipes à ne se rencontrer qu’une seule fois la saison prochaine, au Pauley Pavilion. Après cela, UCLA sera dans le Big Ten et tout affrontement nécessiterait un accord contractuel. Espérons que les programmes trouvent un moyen d’y arriver. C’est la meilleure rivalité de basket-ball en Occident depuis des décennies.

Équipe de la semaine : Arizona

Les Wildcats étaient l’une des trois équipes à enregistrer des balayages le week-end, avec Stanford et Utah, et leur tâche – contre les écoles de Los Angeles – était beaucoup plus difficile. Les victoires ont été particulièrement importantes face aux mauvais résultats contre WSU (domicile) et Oregon (route) au cours des semaines précédentes. Et, bien sûr, le balayage a gardé l’Arizona à portée du titre de la saison régulière.

Joueur de la semaine : Branden Carlson de l’Utah

Le junior de 7 pieds a réalisé un superbe week-end alors que les Utes ont battu Washington et WSU. Il a marqué 53 points, attrapé 16 rebonds, bloqué cinq tirs, fait une poignée de 3 points et a rappelé à tout le monde pourquoi il est l’un des meilleurs joueurs de la conférence – et un sérieux prétendant au titre de joueur de l’année.

Performance de la semaine : Tristan da Silva du Colorado

Alors que KJ Simpson a frappé le coup gagnant dimanche sur l’État de Washington, nous nous sommes sentis obligés de noter la performance de da Silva: il a marqué 11 buts sur 13 et marqué 27 points – soit 47% du total de CU dans le 58-55 la victoire.

Occasion manquée de la semaine : Arizona State

Les Sun Devils ont entamé la semaine avec une seule défaite en championnat, quatre victoires consécutives et une excellente occasion de renforcer leur CV NCAA. Au lieu de cela, ils ont été balayés par les écoles de Los Angeles – la défaite contre l’USC est particulièrement percutante – et sont maintenant 0-3 contre des équipes au sommet du classement. Les pertes contre Arizona, USC et UCLA ont été de 9,7 points en moyenne.

Défaite dommageable de la semaine : Oregon

Les Ducks (11-9 au total) ont un chemin étroit vers les NCAA et ne peuvent pas se permettre des pertes horribles. Mais ils sont revenus à de mauvaises habitudes et ont trébuché à Stanford dans ce qui compte comme une défaite du Quadrant II mais pourrait facilement se terminer par une défaite du Quad III. Il est encore temps pour les Ducks de faire une course légitime aux NCAA, mais cette porte se ferme rapidement et l’entraîneur Dana Altman pourrait avoir besoin d’oxygène supplémentaire d’ici mars.

Rebond de la semaine : Utah

Les Utes (7-3 en conférence) ont mis fin à une séquence de trois défaites consécutives avec un balayage des écoles de Washington, leur permettant de maintenir leur position sur l’étagère supérieure. Nous ne sommes pas convaincus de leur endurance, mais nous remercions l’Utah d’avoir géré ses affaires contre les équipes de moindre importance. Les trois défaites en championnat sont survenues à USC, UCLA et Oregon.

Renaissance de la semaine : Stanford

Le cardinal a battu l’État de l’Oregon jeudi pour sa première victoire en conférence, puis a complété le balayage avec une victoire sur l’Oregon. L’une des équipes les plus offensivement contestées du Pac-12 – dans cette conférence, cela veut dire quelque chose – a effectué 47,2% de ses tirs depuis le terrain et a rappelé qu’elle possède le talent pour battre n’importe qui, surtout à domicile.

Percée de la saison : Washington

Les Huskies se sont échappés de l’altitude de Boulder avec une victoire de 75-72 pour leur première victoire sur route de la saison (et la première depuis le 3 février de la saison dernière). La clé: l’attaquant Keion Brooks a marqué 25 points sur 9 tirs sur 12 depuis le terrain, ce qui représente un tiers du total de UW.

Jeu de déclaration de la semaine : USC

La victoire de l’Arizona sur l’UCLA a naturellement attiré le plus d’attention, mais ne dormez pas sur la victoire de l’USC à l’ASU. Les Trojans menaient de 20 points à quatre minutes de la fin, puis ont repoussé un rallye tardif. Avec Drew Petersen et Boogie Ellis formant l’une des meilleures zones arrière du Pac-12, USC est bien placé pour jouer un rôle majeur dans la course de la conférence.

Stat de la semaine : Classement NET

Dimanche matin, le Pac-12 comptait deux équipes (UCLA et Arizona) dans le top 40 du NET, un seuil qui suit les équipes du côté droit de la bulle du tournoi NCAA. Le Mountain West en avait cinq.

Soulagement comique de la semaine : propriété transitive

Il ne faut pas grand-chose à Cal (n° 260 au classement NET) pour « battre » UCLA (n° 5). Après tout, les Bears ont géré Stanford, qui a vaincu l’Oregon, qui a battu l’Arizona, qui a renversé les Bruins. Bien sûr, nous pourrons tirer des conclusions définitives dans quelques semaines lorsque UCLA accueillera les Bears. (Comme s’il y avait vraiment un doute.)

Jeu de la semaine à venir I : UCLA à l’USC (jeudi)

La première rencontre a été fascinante, car UCLA a failli perdre une avance de 18 points à la mi-temps. Nous nous attendons à une autre affaire tendue au Galen Center, avec l’équipe à domicile en mode incontournable. Les Troyens (6-3 en conférence) ne peuvent pas se permettre de perdre trois matchs derrière les Bruins (8-1), surtout si le registre comprend deux défaites en tête-à-tête.

Jeu de la semaine à venir II : Utah contre Oregon

Un match important pour les deux équipes de la bulle et un test psychologique pour l’Utah, qui a perdu 10 points contre l’Oregon il y a quelques semaines et a perdu 10 points de suite contre l’Oregon. Depuis qu’ils se sont joints à la conférence, les Utes ont une fiche de 1-19 contre les Ducks.


*** Envoyez vos suggestions, commentaires et astuces (confidentialité garantie) à [email protected] ou composez le 408-920-5716

*** Suis moi sur Twitter: @WilnerHotline

*** La ligne d’assistance Pac-12 n’est pas approuvée ni parrainée par la Conférence Pac-12, et les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement les vues de la Conférence.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *