L’ancien PDG de FTX, Bankman-Fried, arrêté aux Bahamas



Presse associée

NEW YORK – L’ancien PDG de la société de cryptographie en faillite FTX Sam Bankman-Fried a été arrêté aux Bahamas à la demande du gouvernement américain, a annoncé lundi le bureau du procureur américain à New York.

Bankman-Fried fait l’objet d’une enquête criminelle par les autorités américaines et bahaméennes à la suite de l’effondrement de FTX le mois dernier. L’entreprise a déposé son bilan le 11 novembre, lorsqu’elle a manqué d’argent après l’équivalent en crypto-monnaie d’une course bancaire.

“Plus tôt ce soir, les autorités des Bahamas ont arrêté Samuel Bankman-Fried à la demande du gouvernement américain, sur la base d’un acte d’accusation scellé déposé par le bureau du procureur américain pour le district sud de New York”, a déclaré le procureur américain Damian Williams dans un communiqué. “Nous prévoyons de lever les scellés sur l’acte d’accusation dans la matinée et nous aurons plus à dire à ce moment-là.”

L’arrestation de Bankman-Fried intervient juste un jour avant qu’il ne devait témoigner devant le comité des services financiers de la Chambre, aux côtés de l’actuel PDG de la société, John Ray III.

Bankman-Fried a déclaré récemment qu’il n’avait pas “sciemment” abusé des fonds des clients et a déclaré qu’il pensait que ses millions de clients en colère finiraient par être guéris.

[colabot]

Source link
[colabot]

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *