SAN JOSE – Les Sharks sont de plus en plus frustrés par le nombre de coups sûrs douteux que leurs joueurs ont subis au cours des derniers jours.

Deux jours après avoir été frappé par derrière près des bandes par l’attaquant des Rangers de New York Ryan Carpenter, le joueur de centre des Sharks Nico Sturm a raté le match de lundi avec les Sénateurs d’Ottawa en raison de ce que l’entraîneur David Quinn a décrit comme une blessure au haut du corps.

Puis, en deuxième période du match de lundi, le défenseur des Sharks Nick Cicek a été blessé à la tête suite à un contrôle du centre des Sénateurs Mark Kastelic derrière le filet de San Jose.

Cicek a combattu Kastelic et a terminé le match, bien qu’il n’ait eu que 11:39 de temps de glace dans ce qui est devenu une victoire 5-1 des Sharks, leur première victoire en temps réglementaire au SAP Center cette saison. Cicek et Kastelic ont tous deux reçu des majors de combat, mais Kastelic n’a pas obtenu une autre pénalité pour le coup sûr.

« Cela aurait dû être un penalty (sur Kastelic). Je veux dire, si vous le regardez, c’est une photo dans la tête », a déclaré Quinn. “(Les arbitres) ont haussé les épaules quand je leur ai posé la question. Mais je sais que la ligue se concentre vraiment sur la protection de nos joueurs.

Cela a également été remis en question. Le défenseur Radim Simek est sur la liste des blessés depuis le 14 novembre en raison d’une légère commotion cérébrale après avoir été frappé à la tête par Mason Shaw la nuit précédente lors d’un match contre le Wild du Minnesota. Simek a déclaré à cette agence de presse lundi qu’il se demandait pourquoi Shaw n’avait pas été condamné à une amende ou suspendu.

Simek, à moins de revers, pourrait être disponible pour jouer mercredi soir lorsque les Sharks affronteront le Seattle Kraken au Climate Pledge Arena.

Le statut de Sturm n’était pas immédiatement connu. Samedi soir, il transportait la rondelle à l’intérieur de la zone des Sharks en première période lorsqu’il a été frappé par Carpenter et s’est retrouvé face première dans la vitre. Sturm a agrippé son casque alors qu’il descendait sur la glace, puis a patiné et est parti vers le vestiaire des Sharks.

Carpenter a été évalué comme mineur de deux minutes pour l’embarquement.

Sturm est retourné sur la glace en deuxième période pour ce qui s’est transformé en une défaite 2-1 contre les Rangers et a pris part à l’entraînement matinal des Sharks lundi avant le match des Sénateurs. Mais Sturm n’a pas patiné pendant l’échauffement et a été éliminé pour la première fois cette saison, alors que Nick Bonino a pris les fonctions de centre du troisième trio.

“Je ne me sentais tout simplement pas bien aujourd’hui”, a déclaré Quinn à propos de Sturm, “alors nous l’avons retenu.”

Les Sharks ont terminé leur homestand avec une fiche de 1-2-0 pour passer à 7-11-3 au total. Ils sont entrés mardi à la sixième place de la division Pacifique avec 17 points, six points derrière Kraken, troisième.

TOUJOURS LE LEADER : Erik Karlsson a aidé sur le but de Timo Meier en deuxième période lundi et a maintenant 11 buts et 29 points, des totaux qui non seulement se sont classés premiers parmi tous les défenseurs de la LNH, mais étaient également à égalité au troisième rang parmi tous les joueurs de la LNH avant mardi.

Avant le match de mercredi, Karlsson a marqué ou aidé sur 46,8 % des 62 buts des Sharks jusqu’à maintenant cette saison. Pour mettre cela en perspective, Bobby Orr, largement considéré comme le plus grand défenseur de l’histoire de la LNH, a contribué à 43,3 % des buts des Bruins de Boston en 1969-1970.

Quinn a également rendu hommage à Karlsson pour son travail hors glace dans ce qui a été un premier quart de saison éprouvant pour les Sharks.

« J’ai été terrassé par son niveau de jeu. C’était incroyable de le voir », a déclaré Quinn à propos de Karlsson. “Mais les choses que nous avons besoin qu’un gars comme ça fasse d’un point de vue culturel et d’un point de vue organisationnel, il le fait loin de la patinoire.”

LA NUIT DE KAHKONN : Le gardien des Sharks Kaapo Kahkonen a effectué 37 arrêts lundi dans ce qui était sans doute sa meilleure performance de la saison.

Kahkonen est entré dans le match de lundi avec des chiffres peu impressionnants : une fiche de 1-4-1, un pourcentage d’arrêts de 0,878 et une moyenne de buts alloués de 3,70. Mais il a beaucoup travaillé avec l’entraîneur des gardiens des Sharks Thomas Speer ces derniers jours pour mettre son jeu et son esprit là où il devait être.

[colabot]

Source link
[colabot]

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *